Le Covid-19 monte en grades, Assilassime Solidarité monte la garde avec ses agents de sécurité !

Une forte accélération en Mai du COVID-19

Le premier cas confirmé du COVID-19 sur le territoire togolais fut déclarée le 6 Mars 2020. L’état de crise sanitaire fut décrété avec 36 cas au 1er Avril et avant la fin du mois d’Avril 116 cas ont été dénombrés. Le mois de Mai 2020, ne s’annonce visiblement pas sous de bons augures puisse qu’il a franchi assez rapidement franchi la barre des 200 et de 300 cas pour amener les décomptes aux portes des 400 cas confirmés positifs avec 13 décès au 26/05. Bien qu’on ait signalé 177 cas de personnes guérit, cette tendance que prend l’infection au Togo ne rassure guère et appelle instamment à redoubler de vigilance et relever le niveau de protection individuelle et collective.

Assilassime Solidarité qui a pris assez tôt la mesure des risques que fait peser cette pandémie sur ses activités avait pris nombre de dispositions pour protéger son personnel mais aussi les bénéficiaires de ses produits et services.

Dès Mars des kits de lavage de mains installés aux entrées de toutes ses agences, du gel hydroalcoolique et bavettes mis à disposition de tout son personnel.

Des mesures additionnelles avec les agents de sécurité de Assilassime

Un pas de plus a encore été franchi le vendredi 08 mai 2020 où tous les agents de sécurité ont bénéficié d’une formation pratique permettant de mieux gérer les entrées aux locaux de l’institution :

Des dispositifs de lavage de mains ont été rajoutés aux entrées et chaque agent de sécurité est désormais équipé en thermoflash pour la prise de température systématique de toute personne avant l’accès aux locaux du siège ainsi que des agences (personnel comme bénéficiaires ou visiteurs).

La formation a été organisée par le service Administratif et des Ressources Humaines en collaboration avec la direction exécutive avec la participation effective de 10 collaborateurs dont  7 de l’équipe de sécurité d’Assilassimé.

Du côté du renforcement de la protection du personnel, des kits faits de gel et bavettes ont été encore distribués à tous les employés.

Malgré la crise, un plan de continuation des activités…

Noter qu’après une brève interruption des opérations de décaissements de crédits, le temps de définir un plan de continuation des activités dans une période aussi incertaine, dès mi-Avril, Assilassimé a repris le montage et le décaissement des dossiers de crédits destinés aux AGR qui démontrent une réelle résilience face aux restrictions imposées par la crise sanitaire. Parallèlement, ne pouvant plus mobiliser les bénéficiaires dans les réunions de groupe comme d’usage, les animateurs réalisent des suivis de porte à porte en vue de la collecte des remboursements et les recouvrements avec la collaboration des membres bureaux de groupe

Bientôt le déconfinement?

De part et d’autre sur le continent africain -comme ailleurs- on observe des mouvements de plus en plus insistants vers le dé-confinement. Manifestement, la crise économique qui s’installe dans tous les secteurs d’activité menace d’être plus désastreuse que la crise sanitaire du COVID-19; Au Togo, l’état de crise sanitaire est annoncé pour 3 mois et devrait normalement arriver à son terme à la fin Juin. Arrivera- t-on à décréter si tôt le dé-confinement au Togo si jamais la tendance actuelle des cas confirmés s’accentuait ? Une seule certitude demeure : le monde après COVID-19 ne sera plus jamais pareil que celui d’avant !

En attendant, tenons-nous-en tous à nos mesures barrières :

Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou du gel ; Porter son masque en tout lieu publique et Respecter la distanciation sociale partout et en tout temps !